Accueil / Tourisme / Développement touristique

Les actions dans le domaine du développement touristique

Le développement touristique au service du développement de l’économie

Ce développement se fait selon deux orientations principales : la valorisation du réseau des sites existants et l’organisation et la structuration de l’offre touristique.

Renforcer les pôles existants

Il s’agit de rendre encore plus attractifs la base de loisirs de Rumilly ; le « parcours et sentiers » à Alby-sur-Chéran et le site du pont de l'Abime.

Aménagement de la base de loisirs des Pérouses à Rumilly

Aménagement d’un secteur d’environ 5ha du site de la base de loisirs des Pérouses, situé à proximité immédiate du plan d’eau de Rumilly, premier site visible en arrivant à Rumilly depuis la RD 910. Développement d’un espace naturel composé de collines, végétal par la création d’un arboretum, desservi par un cheminement accessible aux Personnes à Mobilité Réduites et une piste cyclable.

Avec l’aménagement de locaux pour deux associations (maison du Vélo et maison de la pêche), la création de sentiers pédagogiques l’offre de cette base de loisirs est complète et forme un pôle touristique majeur pour le territoire inauguré en juin 2012.

Cette opération répond à un des objectifs du SCoT qui dans son PADD préconise de « créer des équipements phare pour attirer l’attention de la clientèle de proximité qui bâtissent une notoriété espace de détente en milieu naturel » en renforçant ce pôle touristique. cette réalisation a été inaugurée en juin 2012.

projet en cours

A Alby-sur-Chéran, le pôle d’équipements intercommunal sera agrémenté de sentiers pédestres et d’un parcours de santé.

Quant au site du pont de l'Abime, il sera aménagé pour développer l’accueil du public dans le respect de ce site. les travaux démarrent à l'automne 2013.

Une étude de faisabilité d’une piscine couverte inter cantonale

Elle a été menée par le SIGAL pour préciser les conditions de viabilité d’un tel équipement qui fait défaut sur le territoire.

Valoriser le patrimoine bâti

L’objectif est d’inciter et de soutenir la réhabilitation et la valorisation du patrimoine bâti non classé (fours à pain, lavoirs…) dans l’optique d’une valorisation touristique de celui-ci.

cette action démarre lentement. Elle a nécessité la rédaction d’un règlement d’attribution puis la mobilisation des communes. Une commission étudie localement les dossiers avant qu’ils ne passent devant le Comité de Pilotage puis soient transmis à la région.deux dossiers ont déjà été validés.

Règlement d'attribution des aides pour la valorisation du patrimoine bâti

Le développement de l’hébergement touristique

Ce développement sera encouragé dans un souci de diversification et d’amélioration de la qualité de l’offre. Les travaux seront au service d’un projet global d’amélioration et de développement de l’hébergement notamment pour la prise en compte de l’accessibilité.

Le projet doit contribuer à améliorer la qualité de l’hébergement et du classement

Les hébergements éligibles sont l'hôtellerie, l'hôtellerie plein air, les gites d’étape et les gites de groupe

Règlement d'attribution

Le développement de produits de courts séjours

Les produits de court séjour feront l’objet de communication. Les structures de tourisme et les collectivités porteront cette communication.